Être prêt

Après les prières, les moments de témoignage, une personne vient nous voir. Il est convaincu, il veut en savoir plus. Comment réagirons-nous ? « Oh, moi je n’en sais trop rien, mais voilà le numéro de notre pasteur ». Là nous au- rions l’air d’un télévendeur qui connaissait par cœur sa leçon mais qui en réalité ne connait rien du produit, on se demande si on s’en est déjà servi.

Alors, il faut se tenir prêts pour ne pas être pris que dépourvu.

Pierre nous le recommande vivement : « Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l`espérance qui est en vous » 1 Pierre. 2. 15b

Ne nous alarmons pas. Si l’occasion de parler de Dieu se présente à nous, il n’est aucun doute que Dieu nous aide- rait. Il ne nous laisserait jamais seuls. Il est toutefois indispensable de connaître ce que nous proclamons et de bien le connaître : apprenons donc des passages de la bible par cœur. Essayons chaque jour, de maîtriser ce qui est contenu dans la parole de Dieu et de pouvoir les ressortir au bon moment. Nous faisons beaucoup d’efforts pour bien pratiquer un sport, pour maîtriser un jeu. Cette énergie, nous pouvons aussi l’utiliser pour cela. Investissons nous pour être de véritables instruments d’évangélisation et pour être des lumières pour nos proches. Pour mieux parler de Dieu, il faut le connaître, le côtoyer de près. Apprendre à connaître Dieu commence par découvrir sa pa- role et par la prière. Avoir une vraie relation intime avec Dieu c’est Lui ouvrir toutes les facettes de sa vie, le laisser agir dans toutes les circonstances. Grâce à cela, nous multiplierons les expériences merveilleuses de l’intervention de Dieu dans notre vie.

Extrait – Mpamafy – Juillet-Août 2008 – Lili Razafiarison