Parler du salut.

Il y a un point commun entre tous les êtres humains : Nous sommes tous pécheurs : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » Rom. 3.23, le péché fait partie de l’être humain, depuis son origine : « C`est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu`ainsi la mort s`est éten- due sur tous les hommes, parce que tous ont péché… »Rom. 5.12

Et pourtant le péché nous éloigne de Dieu et nous mène à la mort : « C`est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu`ainsi la mort s`est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,… » Rom 6. 23, La mort biologique est une chose douloureuse pour les humains, mais la perte de la vie éternelle est encore plus grave. Si nous allons tous ressusciter, le pécheur ne peut aller à Dieu.

Comment faire alors ? Nous sommes tous condamnés parce que nous ne pouvons pas de notre propre force arrêter de faire du mal.

Dans sa miséricorde et dans son amour, Dieu nous donne un moyen d’échapper à la perte de notre âme : « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » Rom 5. 8

Ce salut nous est donné gratuitement en Jésus Christ. Et il est accessible à toute personne qui veut le recevoir.

« Afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu`ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu`ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l`héritage avec les sanctifiés. » Act. 26. 18

La mort de Jésus sur la croix est l’assurance de notre salut.

Voici le contenu de l’évangile que nous cherchons à proclamer, nous savons sans doute ceci depuis longtemps et nous connaissons tout cela par cœur. Et c’est bien, parce que c’est ce que nos proches et le monde entier devrait savoir et accepter.

Extrait – Mpamafy – Juillet-Août 2008 – Lili Razafiarison